Equipe pédagogique

Posté le par
L’équipe pédagogique de l’association « Les Nuages du Wudang » se compose de trois personnes
    • Une Directrice Technique Marie Christine Moutault, élue pour trois ans. Le mandat de trois ans est renouvelé en Assemblée Générale, depuis la création de l’association.
    • Deux assistants nommés par la directrice Technique, sur acceptation du Conseil d’Administration : Laëtitia Dufeil et Maxime Ducret.

Laëtitia Dufeil, assistante et chargée de cours les lundis (Taiji Quan) et mardis (Qigong) sur Angers. Se présente lors de la prochaine session au diplôme fédéral (Fédération des Arts Energétiques et Martiaux Chinois).Laëtitia Dufeil, enseignante

  • Laëtitia découvre et commence la pratique du Taiji Quan en 2010, auprès de Marie-Christine Moutault. Très vite passionnée par les arts internes, elle se lance également dans la pratique du Qi Gong.
  • Laëtitia approfondit sa pratique du Ziran Qi Gong auprès de Maître Liu Deming lors des stages qu’il encadre chaque année en Anjou ; elle a intégré la formation Teacher Training en 2016, formation assurée par Maître Liu Deming qui se déroule sur 4 années.
  • Elle devient assistante de Marie-Christine Moutault, pour l’association les Nuages du Wudang, en 2014.
  • Pour la saison 2017/18, elle devient chargée de cours les lundi ( Tai Chi Chuan) et mardi soir (Qigong) sur Angers
  • Par ailleurs Laëtitia est praticienne de Shiatsu certifiée par la Fédération Française de Shiatsu Traditionnel depuis 2014. Elle s’est formée auprès de Marie-Annick Nadal et de Jérôme Voisin, enseignants à l’Ecole Angevine de Shiatsu, de 2010 à 2013.

Maxime Ducret, assistant aux cours du lundis (Taiji Quan) sur Angers.

  • Maxime a découvert les arts martiaux enfant par la pratique du judo et du jujitsu pendant 4 ans. En 2008 il ressent l’envie d’apprendre le « kung fu » mais il a le sentiment qu’il lui faut d’abord commencer par connaître des bases plus  « internes ». Il est à la recherche d’apprentissages permettant de vivre en bonne santé.

  • Maxime débute le Taiji Quan auprès de Marie-Christine Moutault en 2009. Après 1 an de pratique du Taiji Quan il s’initie au Wushu de style Chang Quan (Ecole de Wushu des Pays de la Loire). Ces deux disciplines lui apparurent complémentaires et les pratiqua parallèlement pendant 5 ans. Les mouvements lents du Taiji Quan permettent une meilleure compréhension de ceux ci. Il y apprend entre autres le respect de principes physiologiques préservant les articulations. Le wushu lui permet d’aller plus loin dans les étirements, sauts et pratiques des armes à vitesses plus rapides. Son intérêt pour le Taiji Quan s’étend au delà : mieux me connaître, vivre plus librement et apprendre à mieux m’exprimer physiquement.

  • Maxime devient assistant au cours de Taiji Quan des débutants le lundi soir à partir de 2014. Son désir est d’accompagner de son mieux les nouveaux pratiquants. Il se souvient de l’implication personnelle que la pratique du Taiji demande au début ; de la déstabilisation que cela installe parfois, d’où la nécessité d’avoir confiance dans l’équipe pédagogique pour s’appuyer dessus. « Car tenir bon et persévérer, cela en vaut le coût ! »

    « En adoptant une attitude d’écoute tolérante avec moi-même, j’observe des habitudes, postures et comportements que je vois s’améliorer progressivement. »

Les pratiques des armes en Taiji Quan par les enseignants