La pratique

Posté le par

   LE QIGONG ou le DAO YIN QIGONG       

La pratique du Qigong, comment en parler ? La simple et trop rapide étude du mot à mot nous renseigne déjà sur cet art de santé : les mouvements sont là pour nourrir le corps, mais au-delà ceux-ci nous emmènent sur la Voie…

Professeur Zhang Guang De et son neveu

Le Daoyin Qi Gong se compose d’une succession d’enchaînements de mouvements lents, exécutés plusieurs fois à gauche puis à droite. Sa pratique s’appuie sur la force d’enracinement au sol et la souplesse du mouvement, sur le contrôle de la respiration et la concentration qui doit être naturelle, fluide, légère comme un fil de soie.

L’attention est entièrement centrée sur l’instant, ce qui se vit « ici et maintenant »,  à la fois par la concentration corporelle nécessaire à l’exécution des mouvements, et mentale demandée pour en permettre une meilleure efficacité, par exemple : la concentration sur un point d’acupuncture ou une région (Yishou) ; la conduite de la concentration le long des méridiens (Yinian) ou encore  pratiquer la Grande et la Petite circulation…

Qigong Parc Balzac - Angers

Pratique de Qi Gong en extérieur

Autre caractéristique les exercices du Daoyin Qi Gong sont les mouvements de torsion en spirale pour stimuler certains points situés jusqu’aux poignets et chevilles. Ainsi, la pratique comporte une alternance d’étirements, de torsions et de relâchements ; ce qui provoque à la fois un nettoyage en douceur par « essorage et relâchement » et une stimulation des méridiens en lien avec tous les organes du corps.

En associant, dans une pratique très régulière, la douceur, la lenteur et la fluidité des mouvements avec la respiration et la concentration, on peut obtenir de véritables résultats pour l’entretien ou/et le recouvrement de la santé.

Les séances de Dao Yin Qi Gong se composent :

Qi Gong Nettoyage du Foie, dans l'Atlas

Qi Gong « nettoyage du Foie » dans l’Atlas

  • D’une première partie de cours consacrée à l’éveil du corps par des auto-massages, des frappes.
  • Une seconde partie qui est fonction de la saison, en effet à chaque saison il est pratiqué une série de huit mouvements en lien avec les organes et viscères qui lui correspondent  du point de vue énergétique ; par exemple au printemps avec l’élément BOIS sont travaillés le Foie et la Vésicule Biliaire.
  •  Ensuite, une phase plus méditative, uniquement centrée sur la circulation de la respiration dans le corps avec la petite et la grande circulation.
  • Enfin,  le cours se termine par une série générale qui travaille sur une ré-harmonisation globale de l’équilibre et l’entretien du corps puisqu’elle sollicite tous les méridiens eux-mêmes en relation avec tous les viscères et organes.